Le coin du psy

Venir voir un psychologue n’est jamais chose aisée.

Cette profession véhicule beaucoup de fantasmes.

Mais venir me voir, ce n’est pas s’allonger sur un divan comme chez le psychanalyste.

Ce n’est pas nécessairement reparler de sa petite enfance et de retracer toute sa vie dès le premier entretien.

Consulter un psychologue peut se faire pour de multiples raisons : souffrance psychologique, besoin d’orientation ou de conseil, désir de mieux se connaître, recherche existentielle…

Venir rencontrer un psychologue, c’est venir réfléchir avec lui sur les difficultés que l’on rencontre afin de les surmonter, et si possible d’apprendre à ne plus se remettre dans ces situations inconfortables.

Comme psychologue j’offre une écoute attentive, bienveillante, dénuée de tout jugement et met en place un dialogue qui permet de formuler des hypothèses sur les causes de la problématique rencontrée et de définir des objectifs de transformation.

C’est pourquoi je vous propose de vous recevoir dans un cadre agréable et paisible. Mon cabinet se situe dans une petite longère à la campagne, dans un cadre bucolique.

Une consultation dure environ 60 min.

Je peux vous accompagner dans votre réflexion sur votre évolution professionnelle, je ne réalise pas de bilan de compétence tel que défini par la loi, mais je viens le compléter par une réflexion plus large prenant plus en compte votre contexte personnel.

Je peux aussi vous accueillir si vous souffrez de stress ou de burn out. Mon travail sera alors de vous aider à surmonter ces difficultés et de vous accompagner pour retrouver du sens dans votre travail.

Bien sûr, comme psychologue je suis tenu au secret professionnel, tous les entretiens sont donc confidentiels.

Vous pouvez télécharger le code de déontologie des psychologues en fichier pdf. Cliquez sur l’icône : .

Aussi, n’hésitez pas à venir me consulter si :

  • Vous avez une décision importante à prendre (réorientation ou transition de carrière, séparation…) et que vous souhaitez peser le pour et le contre, faire le point, y voir plus clair,

  • Vous vous sous estimez et aspirez à une meilleure qualité de vie,

  • Vous ressentez un mal être au quotidien ou êtes dépassé par les évènements,

  • Vous n’avez manifestement pas confiance en vous ou l’avez perdue,

  • Vous gérez mal les conflits et éprouvez des difficultés relationnelles (milieu professionnel, familial, conjugal…) et que cela nuit à votre épanouissement,

  • La transition vers la retraite est difficile à envisager ou est mal vécue,

Et pour ceux qui veulent un peu de théorie :

Pour vous accompagner, je ne m’appuie pas sur une seule théorie qui permettrait de tout comprendre et de tout analyser.

Je réfléchis sur la souffrance au travail à travers des approches comme la psychodynamique du travail (auparavant appelée psychopathologie du travail) telle que pensée par Christophe Dejours ou Marie Peze, ou la clinique de l’activité développée par Yves Clot.

Mais je m’appuie aussi sur deux approches complémentaires, la psychologie centrée sur la personne de Carl Rogers et l’analyse systémique telle que proposée par Mony Elkaim, pour vous accompagner tout au long de la thérapie.